dimanche 4 mars 2018

Légendes urbaines : les alligators dans les égouts.

-Introduction aux légendes urbaines
-Légende du chien aux micro- ondes
-Légendes de baby-sitting





Assez connue celle- là aussi n' est- ce pas? Il y est même fait référence au début du film ET.   Mais d' où vient elle ?  




La légende évoque le fait que dans des grandes villes  (généralement New York ) , des hordes d' alligators vivraient dans les égouts, rendant périlleux le fait de s'aventurer là -dessous.  Pire: les bestioles surgiraient parfois par la plaque à l' extérieur,  et se jetteraient sur la première petite proie à proximité  (comme un pigeon, un chien, ou un très jeune enfant ) avant de replonger.  Parfois,  simplement sortir la tête leur suffit pour cette opération.  




Ces alligators qui ne voient jamais la lumière sont-ils normaux? Il semble que non. Des ajouts postérieurs à la légende précisent qu' à force d' être loin du soleil,  une adaptation évolutive a donné un aspect albinos à tous ces alligators. 




 Ce n'est pas tout, on est allés jusqu'à prétendre que des enfants pouvaient tomber, ou être abandonnés, dans les égouts. Puis y grandir, et devenir des mutants à aspect albinos après quelques générations à vivre là.  Pour eux, les alligators feraient paraît- il de fidèles montures. 



A New York,  des épais panaches de fumée blanche montent parfois des bouches d' égouts. Circule à ce propos la rumeur selon laquelle il s' agit de la fumée produite par les joints fumés par les mutants, car dans les égouts,  on pourrait faire pousser une marijuana des plus violentes. ..De telles fantaisies ont abouti à la société des mutants des égouts de New new York en l'an 3000, dans Futurama .






Mais justement : ce sont des fantaisies.  Pour commencer,  la fumée des égouts de New York,  c'est de la vapeur d'eau.  Ensuite, les seuls animaux qu' on croise effectivement souvent dans les égouts sont les rats. Les alligators devraient vivre dans une eau à la fois polluée et froide, préjudiciable à leur santé : impossible pour eux d' y proliférer,  et ces  mêmes conditions font que des humains ne peuvent pas y survivre non plus.  



Pas de panique,  vous ne risquez nullement d' être happé par un saurien, en passant près d' une plaque. Mais pas de fumée sans feu. ..

La rumeur de New York est fondée sur un incident réel,  survenu le 9 février 1935. Un groupe d' adolescents de Harlem trouva un alligator près d 'une plaque d' égout. Ils essayèrent de promener le reptile en laisse, mais tuèrent la pauvre bête quand elle chercha à les mordre.  



Ce saurien était peut-être remonté depuis les everglades jusqu'à l' Hudson,  rare mais pas impossible.  A moins qu'il n' aie été ramené comme un souvenir de vacances,  puis abandonné une fois devenu trop gros et menaçant. 

Dans les années 1970 et 1980, une mode pour les animaux de compagnie insolites fera que des citadins posséderont des crocodiles ou des alligators et les abandonneront,  une fois devenus adultes.  La rumeur sera relancée après quelques incidents impliquant ces animaux.  En 1984 à Paris,  les pompiers attrapent près du pont neuf un bébé crocodile vraisemblablement abandonné.  Eleanore  (c'est une femelle ) vit depuis à l' aquarium de Vannes. Mais, on l' aura compris,  sa présence a contribué à faire croire à la présence de sauriens dans les égouts parisiens, aussi. 



En dehors du phénomène des animaux de compagnie exotiques  rejetés,  un crocodile est théoriquement capable de remonter le Nil,  traverser la méditerranée,  puis le Rhône,  bien que ce soit très rare.  En 1745 à Lyon,  un  tel accident s' est produit : un crocodile terrifiait les riverains et les bateliers , depuis l'arche du pont de la guillotière où il s' était réfugié. Deux condamnés à mort,  en échange de leur grâce,  se portèrent volontaires pour l' attaquer. L 'un lui jeta du sable dans les yeux pour l'aveugler , l' autre le transpercera d' une lance.  Le crocodile sera empaillé,  puis suspendu au plafond de la chapelle du Saint -Esprit, située sur le pont de la guillotière.  Après la destruction de cet édifice en 1772 ,  on le pendra sous la coupole de l' hôtel dieu jusqu'en 2010, à l' époque de la réhabilitation des lieux.  Aujourd'hui,  j'avoue ne pas savoir où il se trouve. ..



Pour que la dernière occurrence remonte à 1745, c'est vous dire la rareté de la probabilité qu' un saurien parvienne à faire tel périple.  En outre, les grands reptiles de ce type sont devenus illégaux dans le commerce,  précisément à cause des abandons sauvages.  En résumé,  cette légende,  fondée sur la peur d' un danger inattendu dans un lieu familier et des endroits qu' on côtoie sans jamais y aller  (les égouts ) n est pas sans fondement.  Mais reste irrationnelle.  Elle est néanmoins assez populaire pour que le 9 février aie été déclaré "journée des alligators dans les égouts " et qu'  il existe même des statues sur le sujet...